Appel à contribution n° 18


Date de publication : 06 février 2020

Appareils mobiles et nomades dans l’enseignement supérieur et la formation

Coordonné par Sandoss Ben Abid-Zarrouk, LISEC, Université de Haute Alsace

 

L’émergence, depuis plus d’une dizaine d’années, d’objets numériques légers, transportables et connectés comme les tablettes, le smartphone, le lecteur mp3,… et qui font partie de notre quotidien, nous questionnent sur leur rôle et usage dans l’enseignement-apprentissage en cycle supérieur. Les travaux portant sur les mobile learning,ne sont pas nouveaux (Sharples, Arnedillo-Sanchez, Milrad, et Vavoula, 2009). Ils ont montré que ces derniers permettaient de nouvelles opportunités d’apprentissage à l’intérieur de la classe comme à l’extérieur, modifiant ainsi la relation d’enseignement/apprentissage même s’il reste difficile d’identifier leur efficacité (Sharples, et al., 2009). Quelle place les étudiants et les enseignants donnent-ils aux objets numériques dits nomades dans leurs enseignements et leurs apprentissages ?  Les travaux de Bonfils et Peraya (2011) ont montré la coexistence dans les établissements du supérieur d’outils numériques institutionnels tels que les environnements numériques de travail, les plates-formes (ou de campus virtuels institutionnels) et les technologies de type Web 2.0 et d’environnements numériques personnels (tels que des dispositifs de type « réseaux sociaux » (Facebook, Twitter, etc.), ou de dispositifs « collaboratifs » ouverts (Google Docs, Google Wave, Dropbox, etc.). Les objets numériques qui permettent l’accès à ces environnements numériques, tels que le smartphone, se sont démocratisés notamment dans les pays du Sud et peuvent être considérés comme de formidables moyens d’accès à une information, autrefois réservée à une élite (Ben Abid et Grolleau, 2003). Ce numéro portera une attention particulière aux usages des outils nomades dans les amphis et les classes de cours. Et de manière plus générale, et non exhaustive, les contributions pourront traiter : 

- des conditions d’efficacité de ces outils, notamment dans les pays du Sud ;

- de l’évolution dans l’accès aux ressources documentaires pour apprendre et se former ;

- des problématiques liées à la propriété intellectuelle et au plagiat que facilite la diffusion sur Internet de ces ressources ;

- l’évolution de l’enseignement due à l’émergence de ces outils ;

- des trajectoires d’appropriation par les enseignants et les formateurs de ces dispositifs mobiles dans leurs pratiques professionnelles ;

- etc.

 

------------------------

Les propositions sont à envoyer avant le 30 juin 2020 à ces deux adresses :

Sandoss Ben Abid-Zarrouk : sondess.zarrouk@uha.fr

Jacques Beziat : jacques.beziat@unicaen.fr



Pour citer ce document

(2020). Appel à contribution n° 18. frantice.net, Récupéré du site de la revue : http://frantice.net/index.php?id=1569. ISSN 2110-5324




Logo Université de Limoges logo AUF 

Revue électronique internationale publiée par l'IFIC et l'Université de Limoges,
avec le soutien de l'AUF. ISSN 2110-5324.
Les frais de soumission et de publication d'articles dans la revue Frantice sont gratuits.